Subtil dosage entre l'allure de Carlos TEVEZ et la démarche de Wayne ROONEY, Charles "Tchik" RIOS est une pièce essentielle de l'équipe éducative. Un brin têtu, il est en charge des U12-U13, éducateur des U13A et responsable des Seniors C. 

Formé au CPB Nord Ouest et passé par Rennes Espérance, "El Chicano" est passionné, compétent et constamment à la recherche de connaissances. 

Improbable mélange entre la fougue d'Arturo VIDAL et la plume de MOLIERE, la légende veut que Omar DA FONSECA lui-même plagie ses envolées liryques entendues sur notre bon vieux complexe Rémi BERRANGER.


Coach, comment définirais tu le Football ?

Comme un jeu ! Un jeu que l'on prend évidemment très au sérieux, mais un jeu avant tout. Son essence réside d’ailleurs selon moi dans ces notions de plaisir et de partage que l'on retrouve dans la pratique du football de notre enfance, un football créatif et spontané aux antipodes du mercantilisme auquel on l’associe malheureusement trop souvent du fait des dérives monétaires du professionnalisme. 

Et s’il est régulièrement réduit au fait de courir derrière un ballon, il est avant tout une formidable source de lien social et d'émotion, où le partage d'un projet commun permet de vivre des aventures collectives fortes. 

Plaisir et partage !


Quelles sont pour toi les qualités que doit avoir une équipe ?

Penser collectif ! Le Football est un sport collectif où l'on associe des individualités, et dont la magie réside dans le fait que l’association de 11 bons joueurs ne donnent pas forcément une bonne équipe. Si l'on assiste d'ailleurs à une individualisation croissante de notre sport, notamment à travers une recrudescence de trophées individuels et une tendance à régulièrement désigner des idoles, aucune réussite footballistique n'est envisageable sans un réel esprit collectif. Pour prétendre être une bonne équipe, certains ingrédients sont donc à mes yeux indispensables : adhésion à des valeurs communes et à des couleurs, organisation permettant une unité de pensée face aux problématiques rencontrées sur le terrain, mais surtout une volonté constante de collaborer et de s'aider les uns les autres.


Quelles idées de jeu défends-tu ? Des coachs ont-ils influencés ces idées ?

Je dirais que ma vision du jeu est celle qui autorise une adéquation optimale entre mes idées et celles de mes joueurs. Chaque éducateur dispose de convictions et de principes issus d'une réflexion et d'un vécu personnel ; et si naturellement nous recherchons tous, de prime abord, à concevoir un projet de jeu à notre image, il convient selon moi d’évaluer avec précision l’adéquation de mes idées avec les caractéristiques et la sensibilité de mon groupe, et ce particulièrement dans le football amateur. De façon générale, je suis attiré par un football à la fois créatif et équilibré, qui favorise la prise d’initiative individuelle tout en ayant des repères collectifs permettant une interprétation commune et synchronisée des situations rencontrées.

Et pour ce qui est des sources d’inspirations, elles sont nombreuses ; les références telles que Bielsa, Guardiola ou Simeone n'ont pas le monopole des bonnes idées, et Chartres fourmille d’éducateurs avec lesquels les échanges sont riches et instructifs : Yannis, Jean-Phi, Pierrot, Bryan, Andy, Léo, Franck… Sans oublier des passionnés comme Gilbert THEAUDIN, Yoann GAGEOT, Nicolas GUITTON, Gaëtan FAUVEL, Arnaud LAINE, Yoann COLLEAUX, Marcel PELTIER, qui grâce à leur vécu et leur expérience enrichissent ma réflexion. Et j'en oublie... les bonnes idées sont partout !


Quel message passerais-tu à un éducateur qui débute ?

Je lui dirais que l’échec fait partie intégrante de l’apprentissage ! Et que savoir observer, questionner et écouter en se détachant du prisme du résultat, lui permettra de maintenir intact son enthousiasme et sa passion en ayant une vision à long terme. Sois curieux, n’hésite jamais à poser des questions et même dans la difficulté… ne lâche rien !


Pour finir, quel est selon toi un bon éducateur ?

Un bon éducateur est selon moi passionné, bienveillant et en perpétuelle évolution, cherchant constamment à enrichir son bagage de connaissances pour être source de réponses et de solutions. C’est cette légitimité dans la capacité à accompagner son groupe vers la résolution des problématiques rencontrées qui permettra de susciter l’adhésion au cadre et au projet mis en place, et de maintenir la passion de son groupe pour le jeu intact. 

Le bon éducateur est donc pour moi, avant tout, celui qui emmène ses joueurs vers une réussite et un plaisir collectifs : un créateur d’énergie, qui maintient en vie l’âme de l’enfant qui mourrait d’impatience d'aller jouer au ballon avec les copains dans la cour de récré…


Créé le 12-05-2020 14:36 par Léo.



SAISON DU CLUB

PHOTOS