L'arrivée de KORUS dans le réseau de nos partenaires correspond bien sûr à celle de Yannis LE DORSE. Et d'ailleurs comment séparer les deux aujourd'hui. Son arrivée à donner un nouvel élan au club et nous a permis de passer un "cap". 

Le slogan du Groupe "La meilleure façon de préparer le futur, c’est de le construire aujourd’hui ensemble" reflète ce qui nous a permis pendant ces quatre dernières années d'énormément progresser. Merci à Yannis et à sa société.


Commençons sérieusement !

Peux-tu te présenter et présenter ton entreprise ?

Résident à Cintré mais « Chartrain » dans mon quotidien depuis désormais 5 ans, je suis surtout connu comme l’entraîneur général du club en charge notamment des équipes seniors et du développement du projet club. J’ai cependant une seconde casquette puisque je fais parti également du club des partenaires en tant que directeur de la Direction Régionale NORD OUEST du groupe KORUS. 


Avec plus de 250 collaborateurs sur tout le territoire mais aussi à l’International, le groupe KORUS accompagne ses clients dans leurs aménagements d’espaces professionnels, espaces de travail et/ou commerciaux. Conseils, Conception, Réalisation, Mobilier, Maintenance... nous souhaitons « apporter une vision globale, systémique et inspirante de la transformation des environnements pour valoriser l’humain et accompagner nos clients dans leur quête de performances ». 

Avec les derniers mois que l’on a connu, les espaces de bureau, les lieux de vie vont sans doute devoir se transformer...


Pour ma part, je dirige une équipe de 24 collaborateurs sur 3 agences à Rennes, Nantes et Quimper. Nous couvrons tout le Grand Ouest sur 12 départements. 


Pourquoi être partenaire du club ?

Une évidence en considérant mon statut au club (rires !). Plus sérieusement, le rôle des entreprises est aussi de participer à la vie du tissu social et économique local. J’ai un profond respect pour nos bénévoles qui se démènent tout au long de l’année pour structurer et faire grandir notre club. Je souhaitais aussi participer à cet engagement.


"J’ai la chance de pouvoir transmettre à mon tour ce que l’on m’a donné." 


As-tu des valeurs communes avec le club ?

En posant les fondations du projet, j’ai naturellement pu partager mes valeurs. Humblement, je pense qu’on retrouve sans doute aussi une petite partie de moi dans les valeurs qui sont véhiculées. « Un club, une famille, des passionnés » me caractérise bien. 


Les gens me perçoivent comme un bâtisseur qui rassemble, partage, fédère autour d’une idée commune. « Être sérieux, sans se prendre au sérieux » reflète aussi bien ces valeurs de convivialité, de bien être, d’écoute mais aussi d’éducation que l’on retrouve dans la Famille. 


Enfin, je sais que je peux être chiant parfois avec ça mais la « Passion » déborde trop souvent de mon personnage. Exigeant avec les gens autour de moi, sans doute trop d’ailleurs (rires !) comme je le suis avec moi-même, j’ai la chance de pouvoir transmettre à mon tour ce que l’on m’a donné. 


"Je suis très fier de la trajectoire du club ces dernières années."


Ok ! Tout ça s’est très bien. Mais qui es-tu vraiment … 

Qu’est-ce qui t’énerve le plus dans la vie ? Et dans le football ?

Dans la vie, le manque de temps pour soi et ses proches... L’intrusion et le stress généré par les outils de communication demandent aujourd’hui une disponibilité sans faille pour les autres et une spontanéité de la réponse dans notre quotidien personnel et professionnel. 


Je fais ce reproche, pourtant, je fais moi-même parti des membres actifs de cette communauté d’utilisateurs, de Geek qui imposent aux autres de vivre au même rythme! Il faut pouvoir vivre avec son temps, disent certains, mais j’espère que nous arriverons à revenir au sens de la raison. En tous les cas, j’ai commencé à travailler sur moi...


Dans le foot, les imposteurs, le manque de contrôle de ses émotions, l’égocentrisme dans un sport collectif... Le football est lieu d’expression mais il faut savoir se maîtriser et surtout garder de l’empathie pour ceux avec qui on est censé partager une passion commune.


Que sais-tu faire, que peu de gens savent faire ?

Très difficile de répondre à cette question. Demandez à ceux qui me connaissent...


Très bien, La Tribune Verte a mené l’enquête …

Laetitia (femme de Yannis) : "pour donner quelques pistes, je dirais que peu de gens sont aussi exigeant voir plus avec eux-mêmes qu’ils le sont avec les autres … et aussi que peu de gens sont capables de se lever la nuit pour finaliser une réunion … ou pour préparer sa causerie du dimanche !"

Jean-Philippe (adjoint de Yannis en senior) : "il est le seul à avoir des illuminations dans la nuit et effectuer des changements dans son 11 de départ … Antoine Jouan (joueur senior au club) s’en souvient … (rires !)"


D’après la rumeur, Dieu créa la femme. Et toi, tu créerais quoi ?

Sans aucun doute la « passion ». C’est ce qui m’anime chaque jour et parfois trop me disent ma femme, mes collaborateurs et mon président (rires !).


Un dernier mot ?

J’aime énormément ce club, ses adhérents, ses bénévoles, ses éducateurs, les membres du bureau, mon président, mon staff technique, mes joueurs... Ils vont d’ailleurs terriblement me manquer la saison prochaine. J’ai décidé de passer le relais au niveau du terrain mais je vais rester disponible pour poursuivre ma mission au niveau du projet (mais aussi avec les Vétérans). Je suis très fier de la trajectoire du club ces dernières années.


Créé le 01-06-2020 15:12 par Léo.



SAISON DU CLUB

PHOTOS